6-top-montreal-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIIML

Retrouvez sur cette page, l’actualité de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal et de Laval.

L’évaluation et la surveillance cliniques : au cœur de l’expertise infirmière

Titre : L’évaluation et la surveillance cliniques : au cœur de l’expertise infirmière

Quand : Mardi 14 juin 2022, 17 h à 19 h

Coût : 5 $ par personne - Grâce à la générosité de la Professeure émérite Odette Doyon du Département de sciences infirmières de l'UQTR, la formation sera exceptionnellement offerte à ce prix

Où : En ligne, le lien Zoom sera envoyé quelques jours avant la formation

En bref :

Depuis les deux dernières années, la Covid-19 est une dure épreuve pour la population, le système de santé et les soignants, en particulier les infirmières et les infirmiers. Nous avons ainsi assisté à une prise de conscience par l’ensemble de la population de la place importante qu’occupe notre profession dans la prestation des soins de santé. On a reconnu l’infirmière « ange-gardien » mais a-t-on reconnu sa contribution à « l’intelligence des soins? » A-t-on reconnu son expertise à sa juste valeur? Il aura fallu un événement hors-norme pour qu’un exercice de refondation du système de santé soit proposé. Il aura fallu un événement hors-norme pour ramener à l’avant-scène l’importance pour les infirmières d’occuper pleinement l’étendue de leur pratique. Les enjeux en cause et les opportunités qui s’offrent à nous, infirmières et infirmiers, se dessinent avec clarté, plus que jamais. Saurons-nous être présentes et présents, saurons-nous faire valoir notre expertise unique? C’est à cette réflexion que Odette Doyon vous invite lors de la formation en ligne « L’évaluation et la surveillance cliniques : au cœur de l’expertise infirmière ».

Objectifs de la formation :

Les infirmières seront en mesure de :

  • Comprendre les notions d’expertise, d’expert, d’expérience;
  • Connaître les enjeux et les opportunités offertes aujourd’hui à la profession infirmière;
  • Revoir les éléments distinctifs de l’étendue du champ de pratique de l’infirmière;
  • Identifier la contribution de la profession infirmière à l’accessibilité, à l’adéquation, à la qualité et la sécurité des soins;
  • Positionner l’évaluation et la surveillance cliniques au cœur de l’expertise et de l’identité infirmière.

« Savoir n’est pas suffisant; nous devons mettre en pratique.
Vouloir n’est pas suffisant : nous devons agir. »
Goethe

Accréditation : Formation non accréditée

La formatrice

Odette Doyon est infirmière, détentrice d’une maîtrise en éducation et d’un doctorat en sciences biomédicales de l’Université de Montréal. Formatrice et consultante en soins infirmiers, elle est professeure émérite à l'Université du Québec à Trois-Rivières et professeure invitée à l’Université de Lausanne. Elle a cumulé 25 ans d’expérience à l’Institut de cardiologie de Montréal et 20 ans d’expérience en enseignement universitaire dans les programmes de premier et de deuxième cycles. Co-auteure d’ouvrages en Évaluation clinique et en Surveillance infirmière, elle agit également à titre d’experte à la demande d’avocats pour des causes légales touchant la pratique infirmière. Riche de ces expériences, elle est invitée par des centres hospitaliers et des associations professionnelles pour renforcer la compétence des infirmières et leur rôle unique en évaluation et surveillance cliniques.

 

 

Le rétablissement ou comment soigner entre les lignes

Titre : Le rétablissement ou comment soigner entre les lignes
Quand : Samedi le 23 avril 2022, 8 h 30 à 12 h 30
Coût : 15$ par personne
Où : Hôpital Notre-Dame - Auditorium Rousselot, Pavillon Lachapelle (sous-sol)
1560, rue Sherbrooke Est, Montréal, QC H2L 4M1
Accréditation : Compte pour 3 heures de formation continue NON-ACCRÉDITÉE
Café et collation : Fruits, muffin et café seront servis à l’arrivée

En bref

L’exercice de la profession infirmière repose sur des savoirs complexes et multiples, notamment en ce qui concerne la santé mentale et la capacité de se mettre à la place du patient et de son entourage. Cette formation offre aux participants l’opportunité de mieux comprendre les exercices de collaboration associés au modèle de rétablissement.

Le survol du concept de rétablissement permettra une réflexion sur la place du patient-partenaire et sur le nouveau paradigme que cette vision propose. Des exercices pratiques, comme l'organisation d'un groupe de rétablissement fictif ou encore l’accès à un livre d’une bibliothèque vivante, aideront les participantes à intégrer l’approche centrée sur la personne et le concept d’empowerment qui lui est associé.

Objectifs de la formation :

Les infirmières et infirmiers seront en mesure de :
  • Comprendre l’historique de l'offre et de la demande de soins au Québec;
  • Participer à des exercices d'apprentissage respectant le modèle de rétablissement;
  • Connaître des pistes et identifier les limites du concept de rétablissement.

La formatrice

Liette Desjardins possède une formation universitaire en soins infirmiers et en créativité de l’Université de Montréal. Elle a plus de quarante d’expérience dans le domaine de la santé mentale et de l’intervention d’urgence aux soins de première ligne. Elle a contribué, au fil des années, à plusieurs travaux de recherche qui ont permis de faire avancer la pratique infirmière.

Madame Desjardins est récipiendaire du prix Florence 2021 Excellence des Soins de l’OIIQ. Son approche, auprès de la clientèle, est axée sur le concept d’empowerment. Retraitée de la profession, Liette Desjardins poursuit son implication; elle participe maintenant à des activités visant la promotion de la santé mentale et du travail infirmier. Elle a, entres autres, collaboré à la série sur les Florence 2021 par la rédaction de textes publiés dans la rubrique « Têtes d’affiche » du Cyberjourn@l de l’ORIIM/L.

 

Initiation à la pleine conscience pour les
soignants : un outil d’auto-compassion

L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIML) offre à ses membres une formation portant sur le sujet de la gestion du stress personnel et professionnel.

Quand : Samedi, 26 février 2022, 9 h à 12 h
Coût : 25 $ par personne
Où : Formation interactive en ligne

En bref :

Durant leur pratique quotidienne et spécifiquement en période d’urgence ou de crise sanitaire, les infirmières et infirmiers font face au facteur de stress continu. Ce dernier a un impact très important sur leur vie personnelle et professionnelle. Comment gérer ce stress?

La formation Initiation à la pleine conscience pour les soignants: un outil d’auto-compassion permet aux personnes qui y participent de se familiariser avec la pleine conscience et ses applications auto-thérapeutiques. En raison de son contenu expérientiel, l’atelier leur procure des moyens grâce auxquels elles pourront sainement gérer leur stress et améliorer leur qualité de vie. Cette formation se veut une initiation à la pleine conscience, inspirée du programme de réduction du stress développé par le Pr Jon Kabat-Zinn (Mindfulness-Based Stress Reduction - MBSR).

Objectifs de la formation :

Les infirmières et infirmiers obtiendront des connaissances et des compétences afin de mieux :

  • gérer le stress personnel et professionnel par la pleine conscience;
  • développer une présence attentive;
  • pratiquer la pleine conscience grâce aux exercices proposés;
  • appliquer la pleine conscience sur une base personnelle dans une perspective d’auto-compassion.

Le formateur

Stéphane Rivest possède un baccalauréat en théologie (1998) de l’Université du Québec à Trois-Rivières, une maîtrise en sciences humaines des religions (2000) et un Ph. D. en études du religieux contemporain (2015-2022) de l’Université de Sherbrooke. 

Il a occupé plusieurs postes en lien avec ses formations initiales et continues : directeur de programme accrédité au centre de formation continue, Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke, enseignant universitaire au 2e cycle, intervenant clinique en soins spirituels, enseignant qualifié sur la méditation pleine conscience MBSR (mindfulness-based stress reduction) et chargé de cours. Il est aussi membre du groupe de travail ministériel sur l'accès aux soins palliatifs à titre d’expert en soins spirituels.

M. Rivest possède un long parcours en matière de formateur en soins spirituels pour les étudiants, le personnel soignant et les bénévoles dans le milieu hospitalier. Il participe régulièrement à des conférences, ateliers et présentations destinés aux professionnels de la santé de différents secteurs, tels que l’oncologie et les soins palliatifs.

COMPLET

La santé intégrative et fibrome utérin : vers une approche globale de la santé des femmes

L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) offre à ses membres une formation portant sur le sujet de la santé intégrative et le fibrome utérin.

L’ORIIM/L vous offre une formation portant sur le sujet de la santé intégrative et le fibrome utérin.

Titre : La santé intégrative et le fibrome utérin : vers une approche globale de la santé des femmes
Quand : Jeudi 9 décembre 2021, de 17 h à 19 h.
Coût : 15 $ (collation incluse pour les 100 premières personnes inscrites)
Où : Auditorium de l’Hôpital Notre-Dame, 1560, rue Sherbrooke Est, Montréal
Admissibilité : Formation réservée aux membres de l’ORIIM/L : infirmières et infirmiers domiciliés à Montréal ou Laval

Formation non accréditée

En bref :

La santé intégrative se distingue par une approche intégrée de la médecine conventionnelle et des médecines alternatives et complémentaires. Davantage centrée sur les besoins de la personne, cette approche laisse une plus grande place à la prise en charge individuelle de la santé.
Dans le cas du fibrome utérin, de nombreuses patientes voient leur chirurgie reportée, d’autres sont sur une liste d’attente et se retrouvent subitement sans médecin. La santé intégrative permet de leur offrir des options de soins plus diversifiées et tente d’améliorer leur qualité de vie.
Nous examinerons avec soin le rôle infirmier dans l’amélioration de la santé des femmes qui vivent avec un fibrome utérin, maladie chronique incommodante, selon une approche de santé intégrative.

Objectifs de la formation :

  • Sensibiliser les personnes participantes à la santé intégrative.
  • Créer une brèche et communiquer sur le sujet.
  • Sensibiliser les personnes participantes aux enjeux spécifiques de la santé des femmes (le cas du fibrome utérin).
  • Amener une réflexion commune autour de la pratique infirmière.
  • Susciter la curiosité.

La formatrice

Infirmière clinicienne et coach certifiée en santé et bien-être, Aïssatou Sidibé exerce dans différents secteurs de la santé depuis maintenant plus de 10 ans : tout d’abord, en France pendant 3 ans dans le service de soins intensifs en hématologie, puis au Québec à l’Institut de cardiologie de Montréal et, actuellement, au Centre hospitalier universitaire de Montréal en clinique externe de gynécologie. En parallèle à ses activités rémunérées, Aïssatou a fondé et assure bénévolement la présidence de l’association Vivre 100 fibromes, devenue un organisme de bienfaisance en janvier 2020 ayant pour mission d’améliorer la santé globale des femmes atteintes du fibrome utérin au Québec.

Infirmière et patiente (fibrome utérin), elle a pu constater un manque de mesures préventives, éducatives et informatives, ainsi que de nombreuses lacunes dans la prise en charge de cette maladie. En 2014, elle a créé Fibromelle afin de fournir de l’information sur le fibrome utérin et rencontrer d’autres femmes aux prises avec les mêmes difficultés que les siennes.

En février 2016, Vivre 100 fibromes voit le jour afin de répondre aux besoins des patientes concernées. Être présidente de cet organisme a permis à Aïssatou de développer son leadership aux côtés d’une équipe de bénévoles disponibles et impliqués dans cette mission.

Sélectionnée pour le prix Citoyenne socialement engagée du REPAF-Réseau des entrepreneurs et professionnels africains et pour le prix Florence de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec dans la catégorie « Promotion de la santé », Madame Sidibé jouit d’une belle reconnaissance dans les milieux communautaires et professionnels. Inspirer d’autres femmes à s’engager et à faire des changements dans leur santé est pour elle la plus belle des motivations. Inspirer également d’autres professionnelles à s’intéresser à cette maladie, grâce à l’approche intégrative, pousse Aïssatou à croire que tout est possible lorsqu’on décide de changer les choses pour le bien-être des femmes.

COMPLET

 

Avril 2021 : Formation accréditée interactive en ligne

L’ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) vous offre une formation portant sur le sujet des enjeux et des opportunités en matière de systèmes d’information clinique

Les technologies en santé numérique : mieux comprendre les enjeux, les opportunités et le rôle central de l’infirmière au cœur de la transformation des pratiques cliniques.

  • Quand : Samedi, 24 avril 2021, 9 h à 11 h
  • Coût : 15 $ par personne
  • Où : Formation interactive en ligne

En bref :

De nos jours, peu importe leur milieu de pratique, les infirmières sont de plus en plus appelées à utiliser les technologies en santé numérique dans leur pratique. Il peut s’agir de technologies biomédicales, de technologies de l’information et de la communication et de technologies du savoir. Que ce soit pour évaluer l’état de santé, pour optimiser leur raisonnement clinique, pour documenter des activités de soins, pour communiquer efficacement avec les membres de l’équipe interdisciplinaire ou encore pour consulter le dossier antérieur d’un patient, les infirmières doivent savoir tirer parti des ressources technologiques qui sont mises à leur disposition afin d’offrir des soins humains et optimaux. De plus, l’infirmière doit s’assurer de mener ses activités professionnelles  en prenant toutes les précautions nécessaires afin de faire face à de nouveaux enjeux et défis suscités par une pratique clinique supportée par les technologies en santé numérique. Il sera notamment question du maintien de la confidentialité du patient et de la sécurité de ses données cliniques.

Cette formation saura démystifier l’apport de l’informatique en milieu clinique, les enjeux et les opportunités qui s’en dégagent. De plus, elle vise à mettre en évidence des leçons apprises lors d’expériences liées à l’adoption et à l’utilisation des technologies en santé numérique par des infirmières et à  réunir les conditions requises pour tirer profit du potentiel de l’informatisation des pratiques infirmières. Pour finir, les formateurs introduiront les tendances actuelles en informatique infirmière et vous inviteront à réfléchir plus largement à l’avenir de la profession d’infirmière à l’ère du numérique. 

 

Objectifs de la formation :

À la fin de cette présentation, les infirmières seront en mesure :

  • De distinguer différents types de technologies en santé numérique
  • D’identifier différents types de technologies de l’information et leurs contenus
  • De comprendre les grands concepts d’interopérabilité et des normes en information clinique
  • De se familiariser avec quelques pistes d’application en lien avec l’intelligence artificielle en santé et le potentiel pour les soins infirmiers
  • D’identifier les risques associés aux pratiques infirmières supportées par les technologies et de se familiariser avec des mesures permettant de les atténuer
  • D’identifier les enjeux et défis en lien avec l’informatisation clinique du système de santé au Québec.

Accréditation : Formation accréditée

Les formateurs

Éric Maillet est président de l’Association québécoise des  infirmières et infirmiers en systèmes et technologies de l’information (AQIISTI). Il est professeur adjoint à l’École des sciences infirmières et directeur des programmes d’informatique de la santé au Centre de formation continue de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Il est infirmier depuis plus de 20 ans. Il est détenteur  d’un doctorat en santé publique (gestion des services de santé) de l’Université de Montréal (Étude transversale multicentrique des facteurs influençant l’adoption d’un dossier clinique informatisé hospitalier par des infirmières) et a réalisé un stage postdoctoral au sein de la Chaire en technologie de l’information dans le secteur de la santé à HEC Montréal. Eric a eu la piqûre pour la transformation des pratiques cliniques supportées par les technologies il y a près de 15 ans et s’y consacre maintenant à part entière, de par ses activités d’enseignement, ses projets de recherche, ses implications extra curriculaires et plus encore.

 

Catherine Gauvin est membre du CA de l’AQIISTI et conseillère-cadre en soins infirmiers pour le volet de l’informatisation au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.  Infirmière de formation, elle est titulaire d’un DESS en informatique de la santé 2e cycle de l’Université de Sherbrooke et d’un baccalauréat en gestion de HEC Montréal. Catherine a une riche expérience  dans le domaine de l’informatique en santé. Elle a occupé des rôles de gestion de projet et de gestion du changement pour des projets informatiques d’envergure et a participé à l’élaboration et au déploiement de solutions informatiques complexes.

 

Inscriptions: COMPLET

 

 

États généraux virtuels de l'OIIQ 2021 : Avis sur les savoirs infirmiers et les compétences infirmières 

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), par l’avènement des états généraux de la profession, invite ses partenaires à s’exprimer sur des thèmes prévalant, sis au coeur de la pratique infirmière. Pour ce faire, l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de la région de Montréal / Laval a choisi de présenter ses réflexions et observations portant sur le thème intitulé « savoirs infirmiers et compétences infirmières : mieux y recourir pour mieux soigner ».
 

 

Élection des officiers de l’ORIIM/L

Le 6 octobre dernier, le nouveau conseil de l’ORIIM/L a procédé à l’élection de ses officiers. Les élues entreront en fonction le 10 novembre et seront en poste pour deux ans. Elles termineront leur affectation au lendemain de l’AGA de l’OIIQ en 2022.

Marie-Andrée Ulysse présidente
Jessica Rassy vice-présidente 
Luisa Ciofani trésorière
Clara Mazon secrétaire

 

Portrait régional de l’effectif infirmier 2019-2020 de l'ORIIM/L

Le taux de croissance de l’effectif infirmier le plus élevé en 2019-2020

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 21 octobre 2020, qu’au 31 mars 2020, 2 662 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de Laval, dont 378 (14 %) sont autorisés à faire des activités de prescription et 25 sont des infirmières praticiennes spécialisées et infirmiers praticiens spécialisés. L’effectif infirmier de la région a augmenté de 4,6 % en 2019-2020, soit le taux de croissance le plus élevé de la province. Néanmoins, le nombre d’infirmières et infirmiers en soins directs pour 1 000 habitants demeure nettement sous la moyenne provinciale, soit 5,01 contre 7,34. Notons que plusieurs infirmières et infirmiers qui habitent à Laval travaillent à Montréal, où sont offerts les services suprarégionaux.

En 2019-2020, 151 infirmières et infirmiers de la relève ont obtenu un emploi dans la région de Laval, soit 13 % de plus que l’année précédente. Toutefois, le taux de rétention de la relève demeure le plus faible de la province : seulement 67 % de la relève embauchée entre 2010-2011 et 2014-2015 travaillaient toujours dans la région cinq ans plus tard. Ainsi, la région compte seulement 29,7 % d’infirmières et infirmiers âgés de moins de 35 ans, soit l’une des deux seules régions du Québec où cette proportion est inférieure à 30 %. Soulignons au passage que le taux de rétention dans la profession, indépendamment de la région, est de 90 %.

Pour en savoir davantage 

 

Formation accréditée en salle : 27 mars 2020 / ANNULÉ

La clinique infirmière McGill-Bonneau – une passion pour l’innovation​

Dans le cadre de son programme de formation continue, le comité Développement, Rayonnement et Soutien de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) propose une activité de formation portant sur l’élaboration et la mise en place de projets cliniques innovants.

  • Titre : La clinique infirmière McGill-Bonneau – une passion pour l’innovation
  • Quand : Vendredi le 27 mars 2020, 9 h à 16 h
  • Coût : 50 $ par personne
  • Où : Hôpital général juif​
    3755 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal, QC H3T 1E2​
    Amphithéâtre Block, salle B-106
  • Accès : Voir la carte
  • Stationnement : payant sur la rue Légaré et gratuit dans les rues avoisinantes
  • Accréditation : 6 heures accréditées de formation continue
  • Café, collation et dîner inclus

 

En bref :

Cette formation permettra aux infirmières et infirmiers qui souhaitent mettre en œuvre des projets cliniques dans leur milieu de mieux comprendre les différentes facettes de la gestion de projet. L’expérience réelle du projet développé par La clinique infirmière McGilll-Bonneau illustre une démarche mobilisatrice et garante des qualités de l’infirmière et de son champ d’expertise.

Objectifs de la formation :

  • Réaliser un diagnostic de faisabilité
  • Identifier les principales étapes du projet
  • Optimiser les ressources financières, matérielles et humaines disponibles en tenant compte des contraintes organisationnelles
  • Gérer l’équipe et intervenir de façon optimale en choisissant les bons intervenants
  • Soutenir la progression du projet en fonction des coûts, des délais et de la qualité
  • Assumer son leadership et ses habiletés de communication interpersonnelles pour mieux promouvoir la vision et l'intérêt stratégique du projet
  • Construire un système d’évaluation pour mesurer le résultat des actions mises en place
  • Piloter un projet clinique

La formatrice

Françoise Filion est professeure adjointe à l'École des sciences infirmières Ingram de l’Université McGill depuis août 2010. Avec son équipe, elle a remporté en 2019 le grand prix du Concours Innovation clinique Banque Nationale pour son projet intitulé La clinique McGill-Bonneau, un partenariat gagnant entre une université et un organisme communautaire pour l'accès aux soins d’une population marginalisée, décerné par l’OIIQ.​​

Françoise Filion est l’initiatrice de la clinique infirmière McGill-Bonneau. Depuis son ouverture, la clinique est entièrement gérée et opérée par des infirmières.

 

POUR TOUTE QUESTION : 

Contactez-nous au oriiml@bellnet.ca.

 

Remise des bourses d'études et de prix régionaux 2019

Remise des bourses d’études de l’ORIIM/L

Le mercredi 13 novembre, l’ORIIM/L a remis 10 bourses d’études de 1 500 $ à des étudiantes et étudiants en soins infirmiers du 1er cycle. La soirée s’est déroulée à la salle Le Lionceau du restaurant Le petit Extra.

     Liste des noms des boursières et boursiers
 

  • DESHARNAIS-PRÉFONTAINE Noémie, Université de Montréal
  • DUNDARU-BANDI Dominique, Université McGill
  • EDERY RABINOVITCH Melissa, Université McGill
  • FORTIER Maude, Université de Sherbrooke
  • GARNEAU Danika, Université du Québec en Outaouais
  • GUÉRIN Kiev, Université McGill
  • GAUDREAU Amélie, Université de Montréal
  • MARCHAND Delphine Université de Montréa
  • TARENZO Vanessa, Université de Montréal
  • VIVIER Marilie, Université de Montréal
prix relève ORIIM/L 3
Sur la photo : Dominique Dundaru-Bandi, Melissa Edery Rabinovitch, Amélie Gaudreau, Delphine Marchand, Kiev Guerin, Noémie Desharnais-Préfontaine, Marilie Vivier, Vanessa Tarenzo, Maude Fortier, absente de la photo Danika Garneau

Le 13 novembre dernier, l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval a remis ses prix régionaux lors d’une soirée qui avait lieu au Petit Extra à Montréal.

Prix Alice-Girard

prix relève ORIIM/L 3
De gauche à droite : Annick Leboeuf, membre du conseil de l’ORIIM/L et responsable du comité Distinction, Josée F. Breton, présidente du conseil de l’ORIIM/L, Isabellle Moretti, récipiendaire du prix Alice-Girard, Luc Naud, directeur des relations-clients, marché de l'affinité, TD Assurance et Françoise Bouchard qui a soumis la candidature.

Prix Excellence de la pratique

prix relève ORIIM/L 3
Madame Sandrine Chauveau-Sauvé, récipiendaire du prix Excellence de la pratique (absente lors de notre soirée). 

Prix Relève régionale

prix relève ORIIM/L 3
De gauche à droite : Annick Leboeuf, membre du conseil de l’ORIIM/L et responsable du comité Distinction, Josée F. Breton, présidente du conseil de l’ORIIM/L, Rahma Ben Salem, récipiendaire du prix Relève régionale et Luc Naud, directeur des relations-clients, marché de l'affinité, TD Assurance
 

 

 

 

 

CANDIDATURES POUR LES PRIX RÉGIONAUX

Pensez à mettre en lumière une infirmière ou un infirmier remarquable.

L’ORIIM/L vous invite à préparer dès maintenant les candidatures que vous voulez soumettre.

Un nouveau prix, Excellence de la pratique, sera lancé en même temps que les autres prix cette année.

Vous trouverez la description des différents prix et toutes les informations pertinentes ainsi que le Formulaire de dépôt de candidature 2019 en cliquant sur le bouton suivant.

» En savoir plus

 

Lauréat régional 2019 - Concours Innovation clinique Banque Nationale

Montréal/Laval : Les expertises infirmières au service des personnes itinérantes

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2019 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIML) a été décerné au projet intitulé « La clinique infirmière McGill-Bonneau : un partenariat gagnant entre une université et un organisme communautaire pour l'accès aux soins à une population marginalisée ». La clinique infirmière McGill-Bonneau a été mise sur pied grâce à l’initiative d’une infirmière, Françoise Filion, et par le biais d’un partenariat entre l’École des sciences infirmières Ingram de l’Université McGill et l’Accueil Bonneau.

Cette clinique a comme objectif d’offrir des soins infirmiers à la clientèle résidant dans les quatre maisons de l’Accueil Bonneau (Joseph-Vincent, Claire-Ménard, Paul-Grégoire et Eugénie-Bernier), où les besoins de santé sont les plus importants. Depuis son ouverture en 2017, elle a desservi près de 77 hommes, âgés entre 36 et 65 ans, pour un total de 344 consultations. Cette clinique permet de soigner une clientèle particulièrement vulnérable, difficilement joignable par le système de santé actuel.

Lauréats prix Innovation clinique 2019
Isabelle Thibault, directrice adjointe, Surveillance et inspection professionnelle, OIIQ; Gisèle Poirier, infirmière clinicienne, Clinique McGill-Bonneau; Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L; Françoise Filion, professeur adjoint, École des sciences infirmières Ingram, Université McGill et porte-parole du projet; Jean-François Magloire, vice-président régional, Banque Nationale.

 

Prix régionaux 2018 de l'ORIIM/L

Présentez-nous vos collègues qui se démarquent!

Le Conseil de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) prolonge l'appel de candidatures pour ses prix régionaux 2018 jusqu'à l'automne. Vous avez donc jusqu'au 30 septembre 2018, à 17 h, pour nous soumettre une candidature. 

Ces prix visent à reconnaître l’apport des infirmières et infirmiers de notre région au rayonnement de la profession.

  • Prix Alice-Girard – Carrière professionnelle exceptionnelle.
  • Prix Jeanne-Mance – Gestionnaire au sein d’un établissement du réseau.
  • Prix Mentorat – Mentor auprès d’une autre infirmière ou infirmier

Pour connaître les critères de sélection et les documents à fournir, consultez la section Prix de notre site Web.

Remise de prix régionaux

Le 30 mai dernier, l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval a remis différents prix à ses membres.

Lauréat régional 2018 - Concours Innovation clinique Banque Nationale

« Développement et implantation d’une intervention éducative chez la clientèle sous thérapie systémique orale contre le cancer »

Centre intégré de cancérologie du CHUM
 
innovation clinique Banque Nationale ORIIM/L
De gauche à droite : Josée F. Breton, Christine Cloutier, Audrey Chouinard, Lucie Tremblay, Nathalie Folch et Marie-Andrée Fournier

Projet clinique lauréat du prix Coup de cœur

Services de soutien à domicile aigu

CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

prix coup de coeur ORIIM/L
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Julie Larocque, quelques membres de l'équipe gagnante et Lucie Tremblay

1er prix – Relève infirmière régionale

Lydia Ziani

prix relève ORIIM/L
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Valérie Jetté, Lydia Ziani et Lucie Tremblay

2e prix – Relève infirmière régionale

Geneviève Rouleau

Le 2­e prix Relève régionale a été décerné à Geneviève Rouleau, qui ne pouvait être présente le 30 mai. Le prix lui a été remis le 12 juin lors d’une soirée organisée par le Comité jeunesse de l’ORIIM/L.

3e prix – Relève infirmière régionale

Mélissa Bertrand

prix relève ORIIM/L 3
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Mélissa Bertrand, Lucie Tremblay et Elisabeth Laughrea

Transformation de la vie démocratique de l'OIIQ

​Lors de l’Assemblée générale annuelle de l’OIIQ, nous avons reçu de l’information sur les nouvelles obligations imposées par la Loi no 11, Loi modifiant diverses lois concernant principalement l'admission aux professions et la gouvernance du système professionnel. Au cours des prochaines années, la vie démocratique de l’OIIQ en sera profondément transformée.

Entré en vigueur en juin dernier, le projet de loi no 98, devenu la Loi no 11, concerne les 46 ordres professionnels du Québec et découle essentiellement de la Commission Charbonneau et de certaines de ses recommandations.

Des changements qui nous concernent tous

Son objectif est d’avoir, au sein de tous les ordres professionnels de la province, davantage de transparence et de reddition de comptes, une meilleure gouvernance et une protection accrue des lanceurs d’alerte. Elle aura également un impact sur l’éthique des ordres, sur la manière dont nous traitons et gérons l’admission des professionnels diplômés hors Québec, ainsi que sur la justice disciplinaire.

Si la Loi a un impact sur la vie démocratique de l’OIIQ, elle touchera aussi celle des douze ordres régionaux, tant ses exigences sont nombreuses et conséquentes.

En savoir plus sur la Loi no 11

Nous vous invitons à lire l’éditorial de la présidente de l’OIIQ, Lucie Tremblay, intitulé Parlons de notre vie démocratique à l’OIIQ, paru le 30 novembre dernier sur le portail infOIIQ.

 

Comité jeunesse de l'ORIIML

Suivez-le sur Facebook

Facebook.jpgLe Comité jeunesse de l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) est désormais actif sur Facebook.

Joignez-vous aux amis du Comité jeunesse de l'ORIIM/L pour être au courant de ses prochaines activités!