11-top-laudiere-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIILL

Retrouvez sur cette page, toute l'actualité de la profession infirmière de la région de Laurentides/Lanaudière.

Portrait régional de l’effectif infirmier 2019-2020 de l'ORIILL

Laurentides : 21 % d’infirmières et infirmiers de la relève de plus qu’en 2018-2019

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 21 octobre 2020, qu’au 31 mars 2020, 3 594 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région des Laurentides, dont 636 (18 %) sont autorisés à faire des activités de prescription et 37 sont des infirmières praticiennes spécialisées et infirmiers praticiens spécialisés. La région enregistre un taux de croissance de 3,4 % en 2019-2020; il s’agit de l’une des deux seules régions – avec celle de Laval – où ce taux dépasse 3 %. Toutefois, la région connaît une forte croissance populationnelle depuis plusieurs années; par conséquent, le nombre d’infirmières et infirmiers en soins directs pour 1 000 habitants demeure nettement sous la moyenne provinciale de 7,34, soit 4,92. Cette situation est comparable à celle que vivent les trois autres régions de la couronne de Montréal où sont offerts les services suprarégionaux pour tout l’ouest du Québec.

En 2019-2020, 135 infirmières et infirmiers de la relève ont obtenu un emploi dans la région des Laurentides, soit 21 % de plus que l’année précédente. Notons que 16 % de cette relève sont titulaires d’un baccalauréat et que, parmi celle titulaire d’un DEC, 47 % poursuivent leur cheminement DEC-BAC, comparativement à 24 % et 53 % respectivement, dans l’ensemble du Québec. En outre, la proportion des titulaires d’un baccalauréat dans l’ensemble de l’effectif accuse toujours un écart négatif de 6 points de pourcentage par rapport à la moyenne provinciale, soit 42 % contre 48 %.

Lanaudière : 12 % d’infirmières et infirmiers de la relève de plus qu’en 2018-2019

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 21 octobre 2020, qu’au 31 mars 2020, 2 796 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de Lanaudière, dont 542 (19 %) sont autorisés à faire des activités de prescription et 43 sont des infirmières praticiennes spécialisées et infirmiers praticiens spécialisés. L’effectif infirmier de la région a enregistré une croissance de 0,8 % au cours de la dernière année, soit un taux sous la moyenne provinciale; toutefois, la croissance totale des cinq dernières années s’élève à presque 5 %. Notons que la région connaît une forte croissance populationnelle depuis plusieurs années; par conséquent, le taux d’infirmières et infirmiers en soins directs pour 1 000 habitants demeure nettement sous la moyenne provinciale de 7,34, soit 4,73; cette situation est comparable à celle que vivent les trois autres régions de la couronne de Montréal.

En 2019-2020, la région a accueilli 119 infirmières et infirmiers de la relève, soit 12 % de plus que l’année précédente. En outre, le taux de rétention de la relève est supérieur à la moyenne provinciale : 79 % travaillent toujours dans la région cinq ans après l’entrée dans la profession, comparativement à une moyenne de 74 % pour l’ensemble des régions. Soulignons que le taux de rétention dans la profession, sans tenir compte de la mobilité régionale, est de 90 %.

Pour en savoir davantage