3-top-quebec-niveau-2.jpg

Gertrude Bourdon

Poursuivez-vous des études de 2e ou de 3e cycle en gestion, organisation et administration des soins et services infirmiers, etc.? L’ORIIQ met à votre disposition une bourse de 1 500 $, la bourse d’études Gertrude Bourdon.

Formulaire

Critères généraux de mise en candidature

Date limite : 1er mars de chaque année

La candidate doit :

  • Être membre de l’ORIIQ;
  • Avoir complété un minimum de 18 crédits au programme d’études;
  • Joindre un relevé de notes attestant les 18 crédits;
  • Joindre une lettre d’appui signée par le directeur de projet;
  • Être lauréate d’une bourse de l’ORIIQ une seule fois au cours du même programme;
  • Toutes les candidates et candidats admissibles peuvent bénéficier de cette bourse, même si elles reçoivent des bourses d’études d’un autre organisme.

 

Critère spécifique pour la bourse Gertrude-Bourdon

  • Avoir complété une session à temps partiel ou à temps complet à un programme de 2e ou de 3e cycle en lien avec la gestion, au cours de la dernière année (du 1er janvier au 31 décembre), par exemple : organisation et administration des soins et services infirmiers, administration publique, gestion des services de santé, gestion des organisations, ...;

 

Faire parvenir le formulaire dûment complété, rédigé en arial police 11 et à double interligne, avant le 1er mars de chaque année :

  • Par courrier : ORIIQ, 915, boulevard René-Lévesque Ouest, bureau 102, Québec (Québec)  G1S 1T8
  • Par courriel :   oriiq03@oricom.ca

N.B. Assurez-vous de recevoir un accusé-réception de l’ORIIQ dans les jours suivant l’envoi de votre formulaire.

 

Biographie professionnelle de Gertrude Bourdon

Gertrude Bourdon est infirmière de formation et diplômée de l'Université Laval. Elle a également poursuivi des études à l’ENAP en management public. Elle a contribué au cours de sa carrière à la mise en œuvre de plusieurs dossiers stratégiques de développement des services spécialisés et surspécialisés à la population régionale et suprarégionale au Québec.

Après avoir occupé quelques postes en soins infirmiers et en gestion d’unité de soins au Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), on lui confie en 2005, au ministère de la Santé et des Services sociaux, la fonction de coordonnatrice du Centre de coordination nationale des urgences. Elle y favorise une approche intégrée et de collaboration entre les directions du ministère. En 2006, elle revient au CHUQ au poste de directrice des soins infirmiers et, dans la même année, elle accède au poste de directrice générale adjointe à l’organisation clinique.

En janvier 2009, Mme Bourdon devient directrice générale du CHUQ. Elle agit également à titre de vice-présidente de la Table du RUIS de l’Université Laval. Après son arrivée à la direction générale, le CHUQ s’est vu décerner deux autres mentions de pratiques exemplaires par Agrément Canada en 2010 et une mention de pratiques prometteuses en UETMIS par la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé. L’AQESSS décernait au CHUQ en 2011 le prix de la mission universitaire pour son approche intégrée en transfert des connaissances.

En 2012, Mme Bourdon pilotait la fusion du CHUQ et du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA) et devenait alors directrice générale du CHU de Québec, le plus important CHU au Québec. Elle accède au poste de présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval lors de la réforme du réseau de la santé en avril 2015.

Mme Bourdon, en plus de donner régulièrement des conférences au Québec et à l’étranger, est impliquée dans plusieurs conseils d’administration. Citons, entre autres, la Société québécoise des infrastructures, Opération Enfant Soleil, Transplant Québec et l’Orchestre symphonique de Québec. De plus, elle s’implique activement dans plusieurs causes philanthropiques, dont Centraide et la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines. Femme de vision, elle a été aux premières loges lors de la création de l’Alliance Santé Québec avec les partenaires de la région, a participé à la fondation du groupe McPeak-Sirois qui fédère la recherche clinique en cancer du sein au Québec et siège en tant que membre fondateur au conseil de l’Association internationale sur la recomposition des réseaux en santé (AIRRES), située à Nice.

Mme Bourdon a reçu au cours de sa carrière plusieurs mentions et honneurs. En 2016, elle a été nommée à l’Académie des Grands Québécois par la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, reconnue par l’Association des diplômés de l’Université Laval à titre de diplômée influente et a vu son nom attribué à une nouvelle bourse d’études universitaires de 2e et 3e cycle en gestion, octroyée par l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec. En 2015, elle a été choisie lauréate de la semaine par Le Soleil et Radio-Canada. En novembre 2014, elle a été récipiendaire au TOP 100 des femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des Femmes exécutives, elle a reçu le prix Femme de mérite du YWCA dans la catégorie services publics en mai 2014 et a été reconnue Femme d’influence par Le Soleil avec 25 femmes de Québec le 8 mars 2013.

 

Lauréates et lauréats

2020

  • Boursière MARYSE MATHIEU, étudiante à la maîtrise en administration publique, profil gestionnaire, concentration Gestion des services de santé et services sociaux, École nationale d’administration publique

Sujet du projet : Application d’un processus de structure organisationnelle à l’équipe provinciale de rédaction des protocoles infirmiers pour l’intervention téléphonique Info-Santé


De gauche à droite : Philippe Asselin, président de l’ORIIQ et Maryse Mathieu

 

2019

  • Boursière AUDREY LAMBERT, étudiante à la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, Université Laval

Sujet du mémoire : Améliorer les pratiques et la sécurité des patients par l’utilisation optimale des méthodes de soins intégrées au dossier clinique informatisé par les infirmières

STÉPHANIE FISET
De gauche à droite : Frédéric Douville, représentant d’Audrey Lambert (absente) et Gertrude Bourdon, marraine du prix.

2018

  • Boursière STÉPHANIE FISET, étudiante au doctorat en sciences infirmières, Université Laval

Sujet de la thèse : Analyser comment l’infirmière peut assurer un suivi efficace au-delà des périodes d’hospitalisation et de visites médicales, des enfants/adolescents atteints du diabète de type 1 au CHU de Québec

STÉPHANIE FISET
De gauche à droite : Stéphanie Fiset et Brigitte Martel, directrice des soins infirmiers (DSI) du CHU de Québec – Université Laval

2017

  • Boursière MAUDE TRÉPANIER, étudiante à la maîtrise en administration publique, École nationale d’administration publique

Sujet de la maitrise avec séminaire d’intégration : Le climat de travail au sein d’un milieu de travail dans une organisation publique, soit le programme d’évacuations aéromédicales du Québec (ÉVAQ), rattaché au CHU de Québec-Université Laval

Maude Trépanier
De gauche à droite : Maude Trépanier et Gertrude Bourdon, marraine du prix.

2016

  • Boursière·VALÉRIE DANCAUSE, étudiante à la maîtrise en administration publique, École nationale d’administration publique

Sujet de la maîtrise : Évaluation de l’émergence d’un changement de comportement de l’agent de prévention et du personnel soignant à l’égard de la prévention et contrôle des infections suite à l’implantation du projet d’agents de prévention.


De gauche à droite : Gertrude Bourdon, marraine du prix, Valérie Dancause et Jacques Cotton, président-directeur général de la Régie de l’assurance-maladie du Québec.

 

Lauréates et lauréats depuis la mise en place (2016)

Année Lauréates et lauréats Sujets d’études
2020

Maryse Mathieu,

étudiante à la maîtrise en administration publique, profil gestionnaire, concentration Gestion des services de santé et services sociaux, École nationale d’administration publique

Sujet de la maîtrise :

Application d’un processus de structure organisationnelle à l’équipe provinciale de rédaction des protocoles infirmiers pour l’intervention téléphonique Info-Santé

2019

Audrey Lambert,

étudiante à la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, Université Laval 

Sujet du mémoire :

Améliorer les pratiques et la sécurité des patients par l’utilisation optimale des méthodes de soins intégrées au dossier clinique informatisé par les infirmières

2018

Stéphanie Fiset,

étudiante au doctorat en sciences infirmières, Université Laval.

Sujet de la thèse :

Analyser comment l’infirmière peut assurer un suivi efficace au-delà des périodes d’hospitalisation et de visites médicales, des enfants/adolescents atteints du diabète de type 1 au CHU de Québec

2017

Maude Trépanier,

étudiante à la maîtrise avec séminaire d’intégration, École nationale d’administration publique (ENAP)

Sujet de la maitrise :

Le climat de travail au sein d’un milieu de travail dans une organisation publique, soit le programme d’évacuations aéromédicales du Québec (ÉVAQ), rattaché au CHU de Québec-Université Laval

2016

Valérie Dancause,

étudiante à la maitrise en administration publique, profil gestionnaire, École nationale d’administration publique

Sujet de la maîtrise :

Évaluation de l’émergence d’un changement de comportement de l’agent de prévention et du personnel soignant à l’égard de la prévention et contrôle des infections suite à l’implantation du projet d’agents de prévention.

Mise à jour de la page web 2020-12-08