6-top-montreal-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIIML

Retrouvez sur cette page, l’actualité de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal et de Laval.

Lauréat régional 2019 - Concours Innovation clinique Banque Nationale

Montréal/Laval : Les expertises infirmières au service des personnes itinérantes

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2019 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIML) a été décerné au projet intitulé « La clinique infirmière McGill-Bonneau : un partenariat gagnant entre une université et un organisme communautaire pour l'accès aux soins à une population marginalisée ». La clinique infirmière McGill-Bonneau a été mise sur pied grâce à l’initiative d’une infirmière, Françoise Filion, et par le biais d’un partenariat entre l’École des sciences infirmières Ingram de l’Université McGill et l’Accueil Bonneau.

Cette clinique a comme objectif d’offrir des soins infirmiers à la clientèle résidant dans les quatre maisons de l’Accueil Bonneau (Joseph-Vincent, Claire-Ménard, Paul-Grégoire et Eugénie-Bernier), où les besoins de santé sont les plus importants. Depuis son ouverture en 2017, elle a desservi près de 77 hommes, âgés entre 36 et 65 ans, pour un total de 344 consultations. Cette clinique permet de soigner une clientèle particulièrement vulnérable, difficilement joignable par le système de santé actuel.

Lauréats prix Innovation clinique 2019
Isabelle Thibault, directrice adjointe, Surveillance et inspection professionnelle, OIIQ; Gisèle Poirier, infirmière clinicienne, Clinique McGill-Bonneau; Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L; Françoise Filion, professeur adjoint, École des sciences infirmières Ingram, Université McGill et porte-parole du projet; Jean-François Magloire, vice-président régional, Banque Nationale.

 

Formation en salle

Mai 2019 : formation accréditée en salle

Prenez connaissance de la présentation de Jérôme Ouellet ci-dessous.

L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIML) vous présente une formation portant sur le développement professionnel des infirmières.

Cette formation vise à soutenir les infirmières et leurs gestionnaires dans la conception et l’évaluation d’un plan de développement professionnel infirmier et dans la réalisation d’activités de développement professionnel signifiantes pour la pratique. Les participantes auront l’opportunité d’établir des liens entre les aspects neurophysiologiques de l’apprentissage et l’intégration des apprentissages dans leur pratique selon une approche expérientielle et les résultats probants actuels.

 

Titre : Mon développement professionnel, comme infirmière, je m’y engage !
Quand : 29 mai 2019, 13 h 30 à 16 h; veuillez prendre note que cette formation est offerte       juste avant l’Assemble générale annuelle de l’ORIIML.
Coût : 30 $ par personne
Où : Collège Letendre, salle du Cabaret de l’Avenir, 1000, boulevard de l’Avenir, Laval (Québec)  H7N 6J6
 

Contenu​

  • Définir les différentes dimensions du développement professionnel infirmier et en comprendre le sens selon une perspective d’engagement professionnel.
  • Réviser les structures anatomiques et les processus neurophysiologiques associés à la réalisation d’apprentissages.
  • Identifier son style d’apprenant.
  • Se familiariser avec l’utilisation d’une démarche d’amélioration continue, en quatre étapes, pour soutenir son développement professionnel infirmier.
  • Amorcer la conception de son plan de développement professionnel infirmier pour une période d’un an.

Accréditation : formation accréditée : 2,5 h

Repas et collation : une pause-café est prévue

Le formateur

Jérôme Ouellet
Jérôme Ouellet est candidat au doctorat en sciences infirmières, option formation, à l’Université de Montréal et il est titulaire d’un diplôme de maîtrise en sciences de l’éducation (profil recherche). Depuis plus de dix ans, il s’intéresse à l’historique et aux meilleures pratiques internationales en matière de développement professionnel infirmier et de formation continue. Il est actif depuis douze ans dans le réseau de l’enseignement universitaire. Il a aussi joué un rôle de conseiller à la qualité de la pratique, notamment en matière de formation continue de 2009 à 2017 à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Il compte également une expérience en milieu clinique qui s’inscrit principalement dans les soins de première et de deuxième lignes.

 

CONCOURS « Je me cherche un nom »

À l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIML), nous sollicitons ta collaboration.

En octobre 2018 est né de la fusion des comités « Formation continue » et « Soutien au développement professionnel et clinique » un nouveau comité, qui veille à la promotion de la profession infirmière dans notre région. Son rôle est crucial : présenter des formations de qualité, innovantes et dynamiques, ainsi qu’offrir un soutien financier pour le développement professionnel de ses membres.

Aide-nous maintenant à nommer ce nouveau comité et cours la chance de gagner de fabuleux prix.

Détails du concours Je me cherche un nom :

Qui – Infirmières et infirmiers de la région de Montréal/Laval

Quoi – Propose un nom au nouveau comité de l’ORIIML issu de la fusion des comités « Formation continue » et « Soutien au développement professionnel et clinique »

Comment – Envoie ta suggestion par courriel à l’adresse comiteformationoriiml@bellnet.ca avant le 11 mai 2019 en incluant les informations suivantes :

  • Prénom et nom;
  • Adresse courriel (pour que nous puissions vous contacter);
  • Suggestion;
  • Expliquez pourquoi ce nom est représentatif des objectifs du nouveau comité.

 

À gagner :

  • Une participation gratuite à toutes les sessions de formation de l’ordre régional pour la prochaine année (plus de 10 heures de formation continue);
  • Ta photo dans le cyberjournal de l’ordre régional;
  • Une grande dose de fierté d’avoir contribué à l’avancement des travaux des comités du Conseil de l’ORIIM/L.

Le nom du gagnant ou de la gagnante sera dévoilé à l’Assemblé générale annuelle de l’ORIIML, qui se tiendra le 29 mai 2019. Les membres du comité en question feront la sélection de la personne gagnante.

Merci pour ta contribution. On se souviendra de toi.

Membres du comité Formation continue et du comité Soutien au développement professionnel et clinique de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers Montréal / Laval.

 

Prix du meilleur article scientifique infirmier en néphrologie

Mme Christina Doré, infirmière Ph. D. de la région Montréal/Laval, professeure à l’Unité d'enseignement et de recherche en sciences de la santé de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et membre du conseil de section de l’ORIIML a reçu le prix du meilleur article scientifique infirmier en néphrologie de l'Association canadienne des infirmières et infirmiers et des technologues de néphrologie (ACITN).
En effet, présente lors du congrès annuel de l’ACITN, qui avait lieu du 25 au 27 octobre à Québec, la professeure Doré a présenté son projet de recherche doctorale intitulé L’épuisement professionnel et l’empowerment des infirmières travaillant en hémodialyse au Québec.

Divisé en deux phases, le projet de Mme Doré visait d’abord à réaliser une enquête en ligne afin d’évaluer le risque d'épuisement professionnel des infirmières québécoises travaillant en hémodialyse, d’évaluer les indicateurs d'empowerment structurel et psychologique de ces infirmières et d’explorer les associations entre l'épuisement professionnel et l'empowerment. C’est d’ailleurs pour cette première phase que Mme Doré a réalisé son article scientifique Burnout and empowerment in hemodialysis nurses working in Quebec : A provincial survey (2018) qui a reçu le prix du meilleur article du comité de sélection composé notamment de la présidente de l’ACITN et des membres ainsi que la rédactrice en chef de la revue scientifique de l’ACITN.

Notons que cette première phase de l’étude de Mme Doré a pu démontrer des taux élevés d’épuisement professionnel chez les infirmières en hémodialyse du Québec, soit des résultats similaires à d’autres résultats nord-américains. De plus, l’enquête a démontré que des stratégies d'empowerment seraient essentielles pour réduire leur risque d'épuisement professionnel et qu’un site Web spécifique en néphrologie pourrait aider à atteindre.

En phase 2, l’étude visait à formuler des recommandations pour le développement d'un futur site Web professionnel afin de promouvoir l'empowerment et réduire le risque d'épuisement professionnel de cette communauté infirmière.

Communiquez avec Madame Doré par courriel pour toutes questions ou pour accéder à l’article scientifique.
christina_dore@yahoo.ca

prix relève ORIIM/L 3
De gauche à droite : Christina Doré, inf., Ph. D, et Jovina Bachynski, rédactrice en chef de la revue de l'ACITN

Remise de prix régionaux 2018

Le 22 novembre dernier, l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval a remis ses prix régionaux lors d’une soirée qui avait lieu au Petit Extra à Montréal.

Prix Alice-Girard

Le prix Alice-Girard récompense une infirmière de la région pour sa contribution au développement de la pratique infirmière et au rayonnement de la profession. Cette année, il a été remis à Valerie Frunchak.

prix relève ORIIM/L 3
Valerie Frunchak, Marie-Hélène Carbonneau, DSI par intérim CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Luc Mathieu, président de l’OIIQ, Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L

Prix Jeanne-Mance

Le prix Jeanne-Mance vise à reconnaître un membre gestionnaire de la région, œuvrant au sein d’un établissement du réseau de la santé et des services sociaux, dont les compétences et les réalisations contribuent au développement des soins infirmiers ainsi qu'à l'amélioration des soins de santé à la population. Cette année le prix a été remis à Chantale Bourdeau.

prix relève ORIIM/L 3
Amelia Joucdar, infirmière clinicienne qui a présenté la candidature, Chantale Bourdeau, Chantal Souligny DSI du CUSMG, Luc Mathieu, président de l’OIIQ, Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L

Prix Mentorat

Le prix Mentorat vise à reconnaître un membre de la région, qui s’est impliqué professionnellement à titre de mentor auprès d’un autre infirmier ou infirmière. Cette année, il a été remis à Julie Dufort.

prix relève ORIIM/L 3
Catherine Legault, infirmière clinicienne qui a présenté la candidature, Julie Dufort, Louise Villeneuve, vice-présidente de l’ORIIM/L, Luc Mathieu, président de l’OIIQ, Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L

Remise de bourses d’études de l’ORIIM/L

Lors de cette soirée, l’ORIIM/L a aussi remis ses bourses d’études, lesquelles visent à encourager les études universitaires en sciences infirmières. Voici les récipiendaires.

prix relève ORIIM/L 3
Catherine Dorais-Dupont de l’Université de Montréal, Marjolaine Héon, Vice-doyenne et Professeur agrégée et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Sophia Genest de l’Université de Montréal, Marjolaine Héon, Vice-doyenne et Professeur agrégée et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Sophie Sergerie-Richard de l’Université de Montréal, Marjolaine Héon, Vice-doyenne et Professeur agrégée et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Alix Bouchard de l’Université de Montréal, Marjolaine Héon, Vice-doyenne et Professeur agrégée et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Cristina Bustillo Moreira de l’Université de Montréal, Marjolaine Héon, Vice-doyenne et Professeur agrégée et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Florence Gingras de l’UQO-campus St-Jérôme, Sylvain Brousseau, Professeur agrégé et Directeur du module des sciences de la santé et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Émilie Fontaine de l’Université de Sherbrooke-campus Longueuil, Jessica Rassy, Professeure et Josée F. Breton, présidente de l’ORIIM/L
prix relève ORIIM/L 3
Jamie-Lee Potter, Ryan Hendrick et Nissim Maxim Frija-Gruman de l’Université McGill, Madeleine Buck, Professeure agrégée;

Se connaître et s’apprécier : la clef du développement des compétences professionnelles 

Quand : le samedi 24 novembre 2018, 8 h 30 à 16 h 30

Où : Institut universitaire en santé mentale Douglas (6875, boulevard LaSalle, Verdun, Salle Douglas)

Coûts : 45 $ par personne (incluant repas et collations)

Cible : Infirmières et infirmiers de la région de Montréal/Laval

Dans leur pratique quotidienne, les infirmières et infirmiers sont en constante interaction interpersonnelle. Ainsi, la compréhension des autres est un enjeu clé de leur pratique et un défi constant. Et si la compréhension des gens qui nous entourent partait d’une bonne connaissance de soi?

Cette formation porte sur l’ennéagramme, un modèle dynamique de personnalité favorisant le développement de la connaissance de soi, de relations agréables avec les collègues de travail et la clientèle, du leadership clinique et de l’habileté à encadrer positivement et harmonieusement les apprenants. Afin que les participants intègrent bien les apprentissages, cette formation se déroulera en deux temps :

  • Mieux se connaître – Identifier son propre type de personnalité en vue de mieux comprendre ses propres réflexions, comportements, actions et réactions.
  • Agir avec l'ennéagramme – Explorer, à l’aide d’un apprentissage actif, comment utiliser et intégrer le modèle de manière concrète dans sa pratique professionnelle.

 

Votre formateur

Détentrice d’une maîtrise en sciences infirmières, Mme Michèle Desmarais a travaillé à la première recherche francophone en Amérique du Nord sur l’utilisation du modèle de l’ennéagramme en sciences infirmières. Elle a développé des compétences en andragogie et en enseignement du Modèle de l’Ennéagramme par son parcours professionnel et académique comprenant plus de 250 h de formation sur le sujet.

Complet

Formation accréditée en collaboration avec la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (6,5 h)
Formation interactive impliquant des sessions de travail en équipe
Café, collations et dîner vous seront servis sur place

 

Portrait de l'effectif infirmier 2017-2018

Découvrez les particularités de la région

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé aujourd’hui que 75 042 infirmières et infirmiers étaient inscrits au Tableau en 2017-2018. Par ailleurs, l’OIIQ a délivré quelque 3 331 permis d’exercice pour la même période. Rappelons que le nombre de permis délivrés annuellement se maintient à plus de 3 000 pour la 7e année consécutive.

Particularités de la région de Montréal

Le tiers de l’effectif infirmier du Québec travaille dans la région de Montréal, soit 23 026 infirmières et infirmiers au 31 mars 2018. Montréal compte ainsi l’un des taux d’infirmières et infirmiers pour 1 000 habitants les plus élevés au Québec, soit 11,3. Rappelons toutefois que les grands centres hospitaliers universitaires de Montréal offrent des services suprarégionaux à tout l’ouest du Québec. Par ailleurs, c’est dans la région de Montréal que l’on trouve la plus forte proportion d’infirmières et infirmiers bacheliers, soit 48 %.

» Lisez le communiqué de presse pour Montréal

Laval : le taux de croissance de l’effectif infirmier le plus élevé depuis 2013-2014

Au 31 mars 2018, 2 490 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de Laval, soit 3,5 % de l’effectif provincial. L’effectif infirmier de la région a enregistré une croissance de 0,4 % en 2017-2018, ce qui est comparable la croissance provinciale; mais sur une période de cinq ans, la croissance s’élève à 8,1 %, soit le taux le plus élevé de toutes les régions au cours de cette période. L’effectif infirmier compte ainsi quelque 200 infirmières et infirmiers de plus qu’en 2013-2014.

Malgré cette croissance, la région demeure avec un taux d’infirmières et infirmiers pour 1 000 habitants parmi les plus bas de la province, soit 5,7 contre 8,4 pour l’ensemble du Québec. Il importe de souligner que les deux tiers des infirmières et infirmiers qui habitent la région de Laval travaillent dans une autre région, principalement à Montréal. En outre, 75 % des nouvelles recrues formées dans la région commencent leur carrière dans une autre région. Par conséquent, l’effectif infirmier de Laval demeure l’un des plus âgés du Québec : en effet, seulement 27 % des infirmières et infirmiers ont moins de 35 ans, comparativement à une moyenne provinciale de 33 %.

» Lisez le communiqué de presse pour Laval

Pour en savoir davantage

» Portrait régional de l’effectif infirmier et de la relève infirmière 2017-2018–Montréal/Laval

» Portrait sommaire de l’effectif infirmier du Québec 2017-2018

» Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2017-2018 : le Québec et ses régions

» Portrait de la relève infirmière 2017-2018

» Données régionales sur l’effectif infirmier du Québec 2017-2018

 

Prix régionaux 2018 de l'ORIIM/L

Présentez-nous vos collègues qui se démarquent!

Le Conseil de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) prolonge l'appel de candidatures pour ses prix régionaux 2018 jusqu'à l'automne. Vous avez donc jusqu'au 30 septembre 2018, à 17 h, pour nous soumettre une candidature. 

Ces prix visent à reconnaître l’apport des infirmières et infirmiers de notre région au rayonnement de la profession.

  • Prix Alice-Girard – Carrière professionnelle exceptionnelle.
  • Prix Jeanne-Mance – Gestionnaire au sein d’un établissement du réseau.
  • Prix Mentorat – Mentor auprès d’une autre infirmière ou infirmier

Pour connaître les critères de sélection et les documents à fournir, consultez la section Prix de notre site Web.

Remise de prix régionaux

Le 30 mai dernier, l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval a remis différents prix à ses membres.

Lauréat régional 2018 - Concours Innovation clinique Banque Nationale

« Développement et implantation d’une intervention éducative chez la clientèle sous thérapie systémique orale contre le cancer »

Centre intégré de cancérologie du CHUM
 
innovation clinique Banque Nationale ORIIM/L
De gauche à droite : Josée F. Breton, Christine Cloutier, Audrey Chouinard, Lucie Tremblay, Nathalie Folch et Marie-Andrée Fournier

Projet clinique lauréat du prix Coup de cœur

Services de soutien à domicile aigu

CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

prix coup de coeur ORIIM/L
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Julie Larocque, quelques membres de l'équipe gagnante et Lucie Tremblay

1er prix – Relève infirmière régionale

Lydia Ziani

prix relève ORIIM/L
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Valérie Jetté, Lydia Ziani et Lucie Tremblay

2e prix – Relève infirmière régionale

Geneviève Rouleau

Le 2­e prix Relève régionale a été décerné à Geneviève Rouleau, qui ne pouvait être présente le 30 mai. Le prix lui a été remis le 12 juin lors d’une soirée organisée par le Comité jeunesse de l’ORIIM/L.

3e prix – Relève infirmière régionale

Mélissa Bertrand

prix relève ORIIM/L 3
De gauche à droite : Luc Naud, directeur des relations-client, marché de l’affinité, TD Assurance, Josée F. Breton, Mélissa Bertrand, Lucie Tremblay et Elisabeth Laughrea

Transformation de la vie démocratique de l'OIIQ

​Lors de l’Assemblée générale annuelle de l’OIIQ, nous avons reçu de l’information sur les nouvelles obligations imposées par la Loi no 11, Loi modifiant diverses lois concernant principalement l'admission aux professions et la gouvernance du système professionnel. Au cours des prochaines années, la vie démocratique de l’OIIQ en sera profondément transformée.

Entré en vigueur en juin dernier, le projet de loi no 98, devenu la Loi no 11, concerne les 46 ordres professionnels du Québec et découle essentiellement de la Commission Charbonneau et de certaines de ses recommandations.

Des changements qui nous concernent tous

Son objectif est d’avoir, au sein de tous les ordres professionnels de la province, davantage de transparence et de reddition de comptes, une meilleure gouvernance et une protection accrue des lanceurs d’alerte. Elle aura également un impact sur l’éthique des ordres, sur la manière dont nous traitons et gérons l’admission des professionnels diplômés hors Québec, ainsi que sur la justice disciplinaire.

Si la Loi a un impact sur la vie démocratique de l’OIIQ, elle touchera aussi celle des douze ordres régionaux, tant ses exigences sont nombreuses et conséquentes.

En savoir plus sur la Loi no 11

Nous vous invitons à lire l’éditorial de la présidente de l’OIIQ, Lucie Tremblay, intitulé Parlons de notre vie démocratique à l’OIIQ, paru le 30 novembre dernier sur le portail infOIIQ.

Comité jeunesse de l'ORIIML

Suivez-le sur Facebook

Facebook.jpgLe Comité jeunesse de l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval (ORIIM/L) est désormais actif sur Facebook.

Joignez-vous aux amis du Comité jeunesse de l'ORIIM/L pour être au courant de ses prochaines activités!