10-top-Chaudiere-Appalaches-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIICA

Retrouvez sur cette page, l'essentiel de l’actualité de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches.

Formation gratuite offerte par l’ORIICA - Reportée à une date ultérieure 

  • Quand : 28 mars 2020
  • Où : UQAR Campus de Lévis, Auditorium
  • Attestation de participation : 30$ pour 6h d’accréditation

3 sujets :       

  • Le diabète et l’insuffisance cardiaque
  • Le VPH et les anomalies du col de l’utérus
  • Évaluer et communiquer : un défi au quotidien

4 formateurs :

  • Dr Claude Garceau
  • Dr Marie-Hélène Rénald
  • Vicky Racine et Estelle Rancourt, IPSPL

La date limite d’inscription est le 26 mars 2020.

FAITES VITES!

» Pour plus d’information, consultez l'affiche.

Inscriptions suspendues présentement.

 

Portraits régional et national de l’effectif infirmier 2018-2019

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé aujourd’hui que 76 360 infirmières et infirmiers étaient inscrits au Tableau en 2018-2019. Par ailleurs, l’OIIQ a délivré 3 893 permis d’exercice pour la même période et enregistre ainsi un nouveau record en dépassant celui établi en 2015-2016 avec 3 879 permis délivrés. Le nombre de permis délivrés annuellement se maintient à plus de 3 000 pour la 8e année consécutive.

Chaudière-Appalaches : plus des deux tiers de la relève infirmière poursuivent leur formation au baccalauréat

Au 31 mars 2019, 2 863 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de Chaudière-Appalaches, soit 4 % de l’effectif provincial. Malgré quelques fluctuations annuelles, l’effectif demeure plutôt stable par rapport à 2014-2015. Notons que plus du tiers des infirmières et infirmiers qui habitent dans Chaudière-Appalaches travaillent dans une autre région, notamment la Capitale-Nationale où sont dispensés des services suprarégionaux. Par ailleurs, la région se démarque comme étant celle où le droit de prescrire, en vigueur depuis janvier 2016, s’est le plus fortement déployé : 19 % des infirmières et infirmiers qui exercent dans la région ont obtenu l’autorisation de prescrire, comparativement à 11 % dans l’ensemble du Québec.

En 2018-2019, 114 infirmières et infirmiers de la relève ont obtenu un emploi dans Chaudière-Appalaches, soit 3,6 % de plus que l’année précédente. L’arrivée en grand nombre de cette relève contribue au rajeunissement de l’effectif de la région : 37 % sont âgés de 35 ans ou moins, comparativement à 33 % dans l’ensemble du Québec. En outre, 69 % de la relève infirmière titulaire d’un DEC en soins infirmiers poursuit sa formation au baccalauréat (cheminent DEC-BAC), soit l’un des taux les plus élevés de la province.

Portrait national

Croissance de 1,4 % de l’effectif infirmier

L’effectif infirmier en emploi au Québec a augmenté de 1,4 % au cours de la dernière année. Cette croissance est la plus forte enregistrée depuis 2013-2014. Contrairement aux perceptions répandues, l’OIIQ ne peut conclure à une décroissance de l’effectif infirmier. Un autre fait saillant du portrait national 2018-2019, dans un contexte où les besoins de santé sont non comblés : seulement 60 % de l’ensemble de l’effectif travaille à temps complet; chez la relève, ce taux est de seulement 26 %.

« Une transformation de l’exercice de la profession infirmière s’amorce sur le terrain; des signaux bien présents en témoignent. Nous sommes devant un paradoxe : alors que nous constatons une progression constante de l’effectif infirmier depuis dix ans et que cette année, nous avons connu la croissance la plus importante du nombre de membres, soit 1,4 % pour en arriver à quelque 76 000 membres, les milieux cliniques vivent des pénuries d’infirmières et infirmiers. Nous constatons un manque de ressources criant sur le terrain. Nous suivons de très près cette situation complexe et nous avons déjà eu des échanges avec les parties prenantes pour mener une réflexion profonde sur le sujet », a affirmé Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

L’effectif infirmier titulaire d’un baccalauréat

La proportion totale de l’effectif titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières a atteint 46 % (y compris les cycles supérieurs) au 31 mars 2019. Dans les autres provinces canadiennes, cette proportion varie entre 63 % et 73 % (ICIS, 2019). Au Québec, cette proportion augmente lentement, malgré de grands besoins dans le réseau de la santé et un taux d’employabilité supérieur parmi la relève de 93,9 % pour les diplômés du baccalauréat, contre 88,2 % pour les titulaires d’un diplôme d’études collégiales (DEC) en soins infirmiers. On note ainsi un écart de 6 points de pourcentage entre les deux groupes.

En 2018-2019, le taux des titulaires d’un DEC en soins infirmiers qui poursuivent vers le baccalauréat (cheminement DEC-BAC) a connu une augmentation importante pour atteindre 57 %. Ce taux plafonnait depuis plusieurs années. Malgré cela, l’écart entre le Québec et le reste du Canada, où l’ensemble de la relève est formée au baccalauréat, continuera de se creuser.

Taux de rétention dans la profession

Les données de l’OIIQ soulèvent un autre paradoxe quant au taux de rétention dans la profession, qui se situe à 90 %, alors qu’il est souvent entendu que les infirmières et infirmiers désertent la profession. C’est une autre donnée qui exige une réflexion. Il faudra continuer à suivre l’évolution des membres et de leur profil afin de les mettre en perspective avec ce qui se vit dans les milieux cliniques.

Références

Institut canadien d’information sur la santé. (2019). Le personnel infirmier au Canada, 2018 : un regard sur l’effectif et la main-d’œuvre. Repéré à https://secure.cihi.ca/free_products/regulated-nurses-2018-report-fr-web.pdf

Pour en savoir davantage :

 

Portrait de l'effectif infirmier 2017-2018 

Portrait de l'effectif infirmier 2016-2017

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé aujourd’hui que 75 042 infirmières et infirmiers étaient inscrits au Tableau en 2017-2018. Par ailleurs, l’OIIQ a délivré quelque 3 331 permis d’exercice pour la même période. Rappelons que le nombre de permis délivrés annuellement se maintient à plus de 3 000 pour la 7e année consécutive.

Chaudière-Appalaches : deux tiers de la relève infirmière poursuit sa formation au baccalauréat

Au 31 mars 2018, 2 867 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de Chaudière-Appalaches, soit 4,1 % de l’effectif provincial. La région se démarque avec l’un des meilleurs taux d’inscription au baccalauréat : 67 % de la relève infirmière titulaire d’un DEC en soins infirmiers poursuit sa formation au baccalauréat (cheminent DEC-BAC) dès la fin de son DEC. Par conséquent, la proportion totale d’infirmières et infirmiers bacheliers au sein de l’effectif de la région a augmenté de 8 points de pourcentage au cours des cinq dernières années, pour atteindre 42 %, s’approchant ainsi de la moyenne provinciale de 44 %.

Malgré une légère croissance de l’effectif infirmier de 0,8 % au cours de la dernière année, le taux d’infirmières et infirmiers pour 1 000 habitants dans Chaudière-Appalaches demeure largement sous la moyenne provinciale, soit 6,7 contre 8,4. Il importe de mentionner que 36 % des infirmières et infirmiers qui habitent dans Chaudière-Appalaches travaillent dans une autre région, notamment la Capitale-Nationale où sont dispensés des soins suprarégionaux.

 

» Lisez le communiqué de presse pour Chaudière-Appalaches

Pour en savoir davantage  

» Portrait régional de l’effectif infirmier et de la relève infirmière 2017-2018–Chaudière-Appalaches

» Portrait sommaire de l’effectif infirmier du Québec 2017-2018

» Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2017-2018 : le Québec et ses régions

» Portrait de la relève infirmière 2017-2018

» Données régionales sur l’effectif infirmier du Québec 2017-2018

 

Formation gratuite : Médications inappropriées en gériatrie

Mercredi 18 avril 2018 à Lévis

​L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches (ORIICA), en collaboration avec l'UQAR, vous invite à une activité de formation dans la région.

Conférence : « Médications inappropriées en gériatrie »

Quand : Mercredi 18 avril 2018
Heure : 8 h 30 à 11 h 40
Lieu : Auditorium de l'UQAR, 1595, boulevard Alphonse-Desjardins, Lévis
Coût : Gratuit
Conférencier : Dr Éric Tardif, médecin spécialiste en médecine familiale avec une pratique orientée en gériatrie

La formation sera suivie par le lancement d'une plateforme Web par l'UQAR, en collaboration avec le CISSS-CA et l'ORIICA. Différents invités seront présents à l'activité.

Horaire de l'activité

  • 7 h 45 : Accueil et inscription
  • 8 h 30 à 11 h 40 : Conférence
  • 11 h 50 : Allocution, dévoilement du site Internet, remise de prix et bourses
  • 12 h 45 : Mot de la fin

Documentation 

Accréditation disponible

Si vous le désirez, une attestation de trois heures de formation accréditée est disponible au coût de 30 $ par personne. Le paiement se fait sur place, au moment de l'inscription. Les modes de paiement acceptés sont : argent comptant et chèque.
 

Renseignements

​Communiquez avec l’adjointe administrative de l’ORIICA, Monica Vallée, par courriel ou par téléphone au 418 988-3555.
 

Nous vous invitons à y participer en grand nombre!

 

Du changement au bureau régional

Notre bureau régional déménage

Dès le lundi 31 juillet 2017, le bureau administratif de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches sera situé à l’adresse suivante :

ORIICA
8032, avenue des Églises, bureau 226 (2e étage)
Lévis (Québec) G6X 1X7
 

ATTENTION - Le nouveau numéro de téléphone est 418 988-3555 et le nouveau numéro de télécopieur est 418 988-3399.
 
L’adresse courriel oriica@videotron.ca demeure la même.

 

Heures d’ouverture du bureau
Mardi, mercredi et jeudi : de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30.

En dehors de ces périodes, laissez un message dans la boîte vocale indiquant le numéro et le meilleur moment pour un retour d’appel. Pour toute correspondance ou pour joindre l’adjointe administrative, utiliser ces nouvelles informations.

Retraite méritée pour Jocelyne Rochefort

Monica Vallée s’est jointe à nous en tant que nouvelle adjointe administrative en raison du départ à la retraite de Jocelyne Rochefort. Elle devient donc la personne ressource entre les membres et l’Ordre régional.

Merci de prendre note de ces changements pour toute demande d’information ou de suivi avec votre ordre régional, son Conseil de section et son Comité jeunesse.

Le Conseil de section de l’ORIICA

Formation continue

SURVEILLANCE CLINIQUE INFIRMIÈRE : DERNIER FILET DE SÉCURITÉ D'UN PATIENT

Samedi 12 novembre de 9 h à 17 h - COMPLET

L'ORIICA vous offre une journée de formation continue avec Odette Doyon, inf., Ph. D.

La sécurité des soins est un principe fondamental des soins de santé dont l'amélioration requiert des efforts de l'ensemble des acteurs du système. Des analyses d'événements indésirables ont permis d'identifier trois types de difficultés, soit : la non-reconnaissance des changements de l'état clinique de la personne symptomatique, les lacunes de communication interprofessionnelle ainsi que les délais d'intervention pour renverser les changements cliniques. Les infirmières sont en mesure, par la surveillance clinique qu'elles effectuent, de reconnaître les changements cliniques. Elles sont en mesure, par la surveillance clinique qu'elles effectuent, de contribuer à la communication et à la collaboration professionnelle, facteur humain de la sécurité des soins.

Objectif de la formation

Cette formation vise à identifier et à développer les compétences permettant de contribuer directement à l'amélioration de la sécurité des patients.

  • Date : Samedi 12 novembre, de 9 h à 17 h
  • Lieu : La Cache à Maxime, 265, rue Drouin, Scott (voir la carte)
  • Frais d'inscription - Formation et repas 30 $ (30 $ de plus si vous désirez l'accréditation)
  • Date limite pour s'inscrire : Vendredi 4 novembre 2016

Prix Innovation clinique 2016

Félicitations aux infirmières du Centre d'accueil Saint-Joseph de Lévis!

Implantation des soins buccodentaires en collaboration interprofessionnelle au Centre d’accueil Saint-Joseph de Lévis

Ce projet est un bel exemple de collaboration interprofessionnelle entre les dentistes, les infirmières et les infirmières auxiliaires. Cette collaboration permet aux personnes hébergées au Centre d’accueil Saint-Joseph de Lévis d’avoir accès, dans leur milieu de vie et en tout temps, à des soins buccodentaires préventifs ou curatifs de qualité.

Grâce à une formation de quatre heures sur l’évaluation buccodentaire et sur les soins buccodentaires de base, l’infirmière peut procéder, lors de son évaluation de la condition physique, à l’évaluation de la santé buccodentaire des résidents et s’assurer de la dispensation de soins buccodentaires appropriés par l’équipe de soins. Cette évaluation permet également de prévoir plus rapidement, lorsque cela est nécessaire, une visite du dentiste ou du médecin.

Lors de l'évaluation initiale, l’infirmière veille à enseigner les soins buccodentaires de base et informe les résidents de la possibilité de recevoir des visites du dentiste dans l’établissement, au besoin. Elle leur remet également un dépliant intitulé La santé buccodentaire, synonyme de qualité de vie.

Lors du lancement du projet, aucun centre d’hébergement au Québec n’offrait un tel service d’hygiène buccodentaire in situ à sa clientèle à un coût si faible. Désormais, l’évaluation buccodentaire est intégrée à l’évaluation initiale effectuée par l’infirmière pour chaque nouveau résident.

Prix Innovation clinique 2016 de l'ORIICA
Ginette Bernier, présidente de l’ORIICA; Diane Dussault, représentante de la Banque Nationale; René Marcoux, infirmier; Nicole Normandeau, infirmière; Véronique Blais, infirmière; Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ; Guylaine Parent, directrice du Centre d’accueil Saint-Joseph de Lévis; Évelyne Desjardins, infirmière, et Gisèle Laverdière, représentante de la Banque Nationale.

Prix Florence 2016

Soumettez une candidature

Date limite 1er février 2016

Les 74 000 infirmières et infirmiers du Québec sont une source d’inspiration au quotidien pour la profession. C’est pour souligner des actions et des réalisations infirmières qui stimulent un esprit de saine émulation parmi les membres que l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a créé, en 2003, les prix Florence.

Récompenses prestigieuses, les prix Florence sont décernés chaque année dans les huit catégories suivantes :

  • Engagement communautaire
  • Excellence des soins
  • Leadership
  • Prévention de la maladie
  • Promotion de la santé
  • Rayonnement international
  • Recherche en sciences infirmières
  • Relève

Vous connaissez une infirmière ou un infirmier qui se distingue ou qui contribue au développement de la profession? Proposez sa candidature aux prix Florence 2016 !

Concours Innovation clinique Banque Nationale

Candidatures recherchées

Date limite : 29 février 2016

Le concours Innovation clinique Banque Nationale met en valeur les contributions cliniques d’infirmières et d’infirmiers de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité et à l’efficience des services de santé, ainsi qu’à l’avancement de la profession infirmière.

Le Grand prix Innovation clinique Banque Nationale sera décerné dans le cadre du Congrès de l’OIIQ, qui aura lieu les 7 et 8 novembre 2016, au Palais des congrès de Montréal.

La période de présentation des candidatures est en cours.

Les dossiers de candidature doivent être déposés auprès de votre Ordre régional avant le 29 février 2016.

Certains critères d’admissibilité ont été modifiés. Consultez la mise à jour.

Obtenez une bourse de 5000 $ pour poursuivre vos études!

Faites votre demande

Date limite : 1er mars 2016

Vous comptez poursuivre des études de baccalauréat en sciences infirmières en septembre 2016? Le Fonds Patrimoine de l’OIIQ pourrait vous attribuer l’une des 30 bourses de 5000 $!

Grâce au Fonds Patrimoine constitué par les infirmières et infirmiers en vue de soutenir la formation infirmière, plus d’un million de dollars ont été versés en bourses d’études de 2011 à 2015, et 30 bourses en sciences infirmières seront offertes en 2016-2017.

Attribution des bourses

  • 20 bourses de baccalauréat de 5000 $ en vue de favoriser la poursuite des études universitaires dans le continuum DEC-BAC;
  • 5 bourses de baccalauréat de 5000 $ en vue de favoriser la poursuite des études universitaires pour l’obtention du baccalauréat initial;
  • 5 bourses de baccalauréat de 5000 $ à l’intention des infirmières en exercice qui veulent poursuivre leurs études universitaires dans le cadre du baccalauréat en sciences infirmières.

Une bourse sera attribuée dans chacune des 12 régions du Québec parmi les candidats de la région qui se seront qualifiés, indépendamment du programme de bourses. Les autres bourses seront ensuite décernées selon le classement à l’échelle provinciale.

Toutes les bourses sont d’une durée d’un an et visent l’année universitaire qui débute à l’automne 2016.

La date limite pour déposer une demande est le 1er mars 2016.

Portrait de l'effectif infirmier 2014-2015

Lisez le rapport régional

La région de Chaudière-Appalaches se démarque avec un effectif infirmier parmi les plus jeunes au Québec

Ce document est un complément au Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2014‑2015 - Le Québec et ses régions et au Portrait de la relève infirmière 2014-2015. Il présente une série de tableaux et graphiques dressant le portrait des 2 859 infirmières et infirmiers qui avaient un emploi principal dans la région administrative Chaudière-Appalaches (12) au 31 mars 2015. Ce portrait de l’effectif infirmier régional et de son évolution récente, comprend, entre autres, les caractéristiques démographiques, la formation, le secteur et la catégorie de l’employeur, la situation d’emploi, la fonction exercée et le domaine de pratique. À noter que les cinq derniers tableaux ou graphiques présentent les caractéristiques de la relève, soit les infirmières et infirmiers qui ont obtenu leur permis d’exercice entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015. Dans tous les cas, le portrait régional est comparé avec celui de l’ensemble du Québec. Les principaux faits saillants qui ressortent de ces données sont résumés en quelques points en début du document.

Formation soins palliatifs

21 novembre 2015

Inscriptions closes

En collaboration avec l’UQAR, campus de Lévis et l’Ordre des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches, le Comité jeunesse de l’ORIICA vous propose une formation accréditée de 7 heures en soins palliatifs.

La formation aura lieu le 21 novembre 2015 au campus de Lévis de l’UQAR. Elle sera présentée par Colette Soulard, inf., assistante coordonnatrice des soins infirmiers à la Maison Michel-Sarrazin.

Objectif de la formation

  • Sensibiliser les participants à l’importance de l’accompagnement du mourant et de ses proches pendant la période de l’agonie
  • Démystifier les soins à apporter à cette clientèle particulière.

Le coût de la formation est de 50 $. Le montant comprend la remise des documents nécessaires pour la formation ainsi que l’attestation.

Plusieurs exposants seront présents toute la journée, vous pourrez les visiter lors des pauses et du dîner. Possible d’apporter un lunch chaud ou froid. La cafétéria sera ouverte selon les heures régulières.

La formation est offerte prioritairement aux moins de 30 ans de Chaudière-Appalaches.

Toutefois, en date du 2 novembre 2015, si la formation n’est pas complète, elle sera ouverte à tous. Date limite d’inscription : 16 novembre 2015.

En bref

  • Date : Samedi 21 novembre 2015 de 8 h à 16 h 30 (accueil et inscription dès 7 h 30)
  • Cout : 50 $ (incluant accreditation et documents) - stationnement gratuit
  • Lieu : UQAR, Campus de Lévis
  • Date limite d'inscription : Lundi 16 novembre

Pour toute question, communiquez avec le siège social de votre ordre régional.

Formation - 12 septembre - COMPLET

Surveillance clinique et paraclinique : Assurer la sécurité des clients tout au long d'un épisode de soins

Modèle de surveillance et application en soins respiratoires, cardiaques, neurologiques

En bref

  • Formatrice : Odette Doyon, inf., Ph. D.
  • Date : Samedi 12  septembre 2015 (de 9 h à 17 h)
  • Lieu : Auditorium de l’UQAR - CAMPUS DE LÉVIS - 1595, boul. Alphonse-Desjardins, Lévis

Seuls les 50 premières inscriptions seront acceptées.

Des démarches sont présentement en cours afin d'obtenir des heures de formation accréditées (des frais d'environ 30 $ seront exigés par étudiante qui désire l'accréditation).

Inscriptions closes.

Pour toute question concernant cet événement, communiquez avec l'ordre régional.

Prix Innovation clinique 2015

Bravo aux infirmières du CSSS Alphonse-Desjardins

Contribution de l’infirmière lors d’un constat de décès à distance

Ce projet, mis sur pied par Céline Saint-Onge, Sylvie Côté, Denise Hébert et Suzanne Roy, permet à des infirmières du CSSS Alphonse-Desjardins de devenir une ressource pivot en cas de décès d’un usager ayant une ordonnance de non-réanimation, survenant en soins à domicile, en milieu d’hébergement ou hospitalier. Pour qu’un médecin puisse dresser un constat de décès à distance, la contribution de l’infirmière est nécessaire avant le décès et au moment de celui-ci. Elle peut ainsi recueillir divers renseignements et procéder aux examens nécessaires à la transmission de ses constatations au médecin.

Cette innovation permet une utilisation maximale du champ d’exercice de l’infirmière et l’utilisation judicieuse des services du médecin et de l’équipe paramédicale. Ce changement de pratique améliore aussi le mode de prestation des soins, et se traduit par une meilleure complémentarité infirmière-médecin, par une optimisation de la continuité des soins et par un partenariat plus efficient avec les ressources internes et externes. Grâce à la présence de l'infirmière qui les accompagne jusqu'à la toute fin, les familles disent avoir éprouvé un sentiment de sécurité et une diminution de leur anxiété par rapport aux démarches à accomplir en cas de décès de leur proche.

Ce projet, aisément exportable dans différents milieux, est actuellement déployé dans l’ensemble de la région de Chaudière-Appalaches et dans celle du Bas-Saint-Laurent. Une demande de modifications législatives est actuellement en cours afin d’habiliter l’infirmière à dresser le constat et à remplir le bulletin de décès de façon autonome, ce qui fait foi du caractère très novateur de ce projet.

Prix Innovation clinique 2015 de l'Ordre régional de Chaudière-Appalaches
De gauche à droite : Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ, Julie Reiche et Diane Dussault, représentantes de la BCN; Suzanne Roy, Julie Mercier, Sylvie Côté, Denise Hébert, instigatrices du projet gagnant au CSSS ALPHONSE-DESJARDINS et Ginette Bernier, présidente de l’ORIICAl

FLORENCE 2015

Une lauréate à Lévis

Bravo à Maude Julien

La région de Chaudière-Appaclaeh est fière de compter une lauréate parmi les Florence 2015.

Il s’agit de Maude Julien, directrice générale et infirmière clinique du Centre de pédiatrie sociale de Lévis. Elle l’a emporté dans la catégorie Engagement communautaire.

Nous lui adressions nos plus sincères félicitations et vous invitons à venir fêter sa réussite lors de la Soirée Florence qui aura lieu le 5 mai.

À propos des prix Florence
C'est pour souligner des actions qui peuvent servir de modèle à tous ses membres que l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a créé les huit prix Florence.

Participez au Congrès du SIDIIEF gratuitement

Concours terminé

Merci d'y avoir participé

Le 9 mars, les membres du Conseil de section de la région ont décidé d’accorder un délai pour le dépôt des candidatures des personnes désirant participer au prochain Congrès du SIDIIEF qui aura lieu à Montréal du 31 mai au 5 juin prochain.

Comment déposer sa candidature?

Vous avez jusqu’au 31 mars pour remplir le formulaire en ligne :

Le tirage au sort aura lieu le 1er avril.

Chaque prix vise à couvrir l'inscription au congrès et des frais de déplacement et d'hébergement pour un montant maximal de 1 000 $ par gagnant et sur présentation de reçus.

À ne pas oublier

Les gagnants auront jusqu'au 10 avril 2015 pour faire leur inscription au congrès SIDIIEF et en présenter la preuve à l'ORIICA pour obtenir leur remboursement.

Renseignement

Prix Innovation clinique Banque Nationale

Bravo au CSSS de Beauce

Prévenir les éclosions en résidences pour personnes âgées

innovation_106x128.jpgAfin de prévenir et de gérer efficacement les éclosions d’infections en résidences pour personnes âgées (RPA) sur son territoire, une équipe d'infirmières du CSSS de Beauce a mis en place des mécanismes de communication et des trajectoires de services spéciaux qui ont permis de limiter considérablement, voire d'éviter les propagations et les hospitalisations.

Le modèle proposé va au-delà de ce qui se fait actuellement sur le territoire, notamment en raison de la détermination des rôles de chacun et de l’élaboration d’outils d’évaluation de la clientèle. L’élément central était de faire intervenir une infirmière dans les RPA dès l’apparition des signes d’infection afin de limiter les risques de propagation à d’autres personnes plus ou moins vulnérables et en perte d’autonomie. La Direction des soins infirmiers, en collaboration avec les équipes de soutien à domicile, a donc élaboré une trajectoire de services comprenant trois niveaux d’interventions, nécessitant tous la contribution des infirmières.

Cette initiative contribue au mieux-être des résidants et permet de limiter considérablement voire d'éviter les propagations et les hospitalisations, qui demeurent une expérience difficile et trop souvent génératrice d’une perte d’autonomie pour une personne âgée.

Prix Innovation clinique 2014 de l'ORIICA
De gauche à droite : Carole Mercier, secrétaire générale de l’OIIQ, Sonia Simard, Nicole Caron, Nancy Duperron, Véronique Veilleux, et Ginette Bernier, présidente de l’ORIICA

Conseil d'administration de l'OIIQ

Ginette Bernier devient la numéro 2 de l’Ordre

bernier_ginette.jpgLors de la dernière Assemblée générale de l'OIIQ, Ginette Bernier, de Saint-Jean-Port-Joli, Directrice de la qualité des services et des soins infirmiers au Centre de santé et de services sociaux de Montmagny-L’Islet, est devenue vice-présidente de l'OIIQ du Conseil d'administration et siègera au Comité exécutif de l’Ordre pour 2013-2014.

Le Comité exécutif veille aux affaires courantes de l’OIIQ et exerce les pouvoirs que le conseil d’administration lui délègue, dont plusieurs concernent l’application des lois et des règlements.

La présidente de l'OIIQ au campus de Lévis

Lucie Tremblay y a rencontré des étudiants en sciences infirmières

LucieTremblay_114x157.jpgLes étudiantes du cours Dossiers sociopolitiques et leadership infirmier, au baccalauréat en sciences infirmières, ont reçu des invités de marque dans le cadre de la Classe des leaders, dont la nouvelle présidente et directrice générale de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ), Lucie Tremblay.

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2013

Accueil du nouveau-né

Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE)

Une infirmière du CLSC Sainte-Marie a élaboré un projet clinique pour les familles vulnérables afin d’améliorer la collaboration entre l’infirmière et les intervenants du Centre jeunesse, dans le cadre d’un suivi intensif multidisciplinaire aux femmes enceintes et à leur famille, dès la douzième semaine de grossesse.

Ainsi, lorsque la santé et la sécurité de l’enfant à naître sont mises à risque, une démarche d’intervention préventive avec le Centre jeunesse est entreprise en collaboration avec l’infirmière. L’élaboration d’un plan de services individualisés conjoint CLSC – Centre hospitalier – Centre jeunesse permet à la femme enceinte de recevoir une évaluation de sa situation à risque et de connaître les conséquences légales possibles pour son enfant à naître. L’infirmière assure un suivi pour aider la femme à vivre sa grossesse en bonne santé et à reconnaître les malaises physiques qui permettront de prévenir des séquelles chez le fœtus. Cette concertation permet également de mieux planifier le congé de l’hôpital et d’assurer un retour sécuritaire à la maison après l’accouchement. Grâce à cette innovation, les parents ne se retrouvent plus dans une situation de crise en raison d’une évaluation d’urgence de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) après la naissance de leur bébé. Au CLSC Sainte-Marie, 50 à 60 nouvelles femmes s’inscrivent au programme chaque année.

Depuis juin 2010, six clientes du CLSC Sainte-Marie ont pu bénéficier du programme Accueil du nouveau-né – SIPPE et, depuis le déploiement de l’offre de service dans toute la région en 2011, sous l’appellation CONCERTO – Accueil du nouveau-né, 17 clientes de la région de Chaudière-Appalaches en ont profité.

Prix Innovation clinique 2013
De gauche à droite : Michel Laroche, directeur Réseau famille enfance jeunesse, CSSS Alphonse-Desjardins, Geneviève Leblanc, inf. MSc., conseillère cadre en activités cliniques, Direction des soins infirmier, CSSS Alphonse-Desjardins, Michel Fortin, chef de programme Famille-Enfance-Jeunesse, CSSS Alphonse-Desjardins, Ginette Bernier, inf. M. Sc. Adm., présidente de l’ORIICA, Linda Champagne, infirmière clinicienne en périnatalité, CLSC Ste-Marie, CSSS Alphonse-Desjardins, Lucie Tremblay, présidente-directrice générale de l’OIIQ, France Gagnon, agente administrative, CLSC Ste-Marie, CSSS Alphonse-Desjardins

Les services d'une IPS en Nouvelle-Beauce

ORIICA.jpg
Jacinthe Dufour

La Nouvelle-Beauce bénéficiera sous peu des services d'une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne. La venue de Jacinthe Dufour tombe juste à point, puisque le Dr Marc-André Moreau a récemment annoncé son départ pour la retraite.

La Nouvelle-Beauce aura sa superinfirmière, Hebdos régionaux, 12 février 2013

Une étudiante en soins infirmiers récompensée

nouvelles-isabelle-begin-oiiq-bourse.jpg
Nicole Hamel, Isabelle Bégin et Rachel Aubé

L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a offert une bourse de 5000 $ à Isabelle Bégin, une finissante en soins infirmiers du Cégep Beauce-Appalaches.

Cette bourse lui a été remise dans le but de soutenir la poursuite de ses études universitaires. L'étudiante est actuellement la l'emploi du CSSS de Beauce, et inscrite au baccalauréat en Soins infirmiers à l’Université Laval.

Nouvelle régionale

Le dossier clinique informatisé fait des heureux

Certains sont plutôt réfractaires aux changements technologiques, alors que d'autres les perçoivent comme une solution tangible. Pour le personnel du réseau de la santé en Chaudière-Appalaches, l'évidence était faite : un dossier clinique informatisé (DCI) représenterait un outil plus qu'efficace pour le classement de l'information.

Maintenant que le projet est concrétisé, les mérites de l'outil informatique ne cessent d'être vantés. Selon plusieurs témoignages, le DCI faciliterait la mise à jour des notes et permettrait d'accéder rapidement à l'information demandée par le client, en plus d'améliorer la continuité des soins. Voilà qui est encourageant.

Le dossier clinique informatisé n'est plus un rêve, ÉditionBeauce.com, 31 janvier 2013

Formation continue

Inscrivez-vous

Formation de l'OIIQ dans la région

19 AVRIL
 

L’évaluation des fonctions cognitives de la personne âgée par Anne-Marie Dépault

Lieu des formation

Les formations ont lieu à l'hôtel L’Oiselière situé au 165a, Président Kennedy à Lévis.

Comment s’inscrire en trois temps?*

* Veuillez noter que désormais seuls les paiements par carte de crédit (Visa ou Mastercard) sont autorisés.
  1. Enregistrez le PDF
  2. Remplissez-le
  3. Envoyez-le par courriel ou par télécopieur au 514 935-9801
Pour tout renseignement concernant le Programme de formation continue :

Infirmières à la une

Une IPS arrive à Saint-Prosper

racine_vicky.jpgLe Centre de santé et de services sociaux des Etchemins vient d’annoncer une amélioration de ses services de sans rendez-vous au CLSC de Saint-Prosper grâce à l'arrivée de Vicky Racine, une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne.

Dès le lundi 7 janvier 2013, trois demi-journées par semaine seront dédiées à ce service, soit les lundis, mercredi et jeudi après-midi.

Connaissez-vous Compétences informationnelles?

Un outil d’apprentissage et de recherche novateur pour les infirmières

Grâce à la coopération de professeurs et de bibilothécaires de l'UQAR, les étudiantes en sciences infirmières et les infirmières ont accès à une nouvelle plateforme informatique facilitant la recherche documentaire de même que la réalisation de travaux universitaires.

Intitulée Compétences informationnelles, cette boîte à outils technopédagogiques est disponible en ligne. Elle est née de la volonté des professeurs de favoriser le développement des compétences informationnelles des étudiantes inscrites dans les programmes de 1er et 2e cycles en sciences infirmières. Un nouvel outil à consulter au plus vite.

Des professeurs de l'UQAR se font remarqués

Six articles en sciences infirmières publiés

oriica uqar vitrine sciences infirmieres levis Lily Lessard, Caroline Sirois, Danielle Boucher et Daniel MilhommeQuatre professeurs en sciences infirmières de l’UQAR du campus de Lévis, Lily Lessard, Caroline Sirois, Danielle Boucher et Daniel Milhomme (ci-contre de gauche à droite), viennent de publier des articles dans des différentes revues spécialisées dans le domaine de la santé.

Lisez l'artilce que leur consacre UQAR info.

Formation continue

Formation OIIQ dans la région

Applications pratiques en surveillance clinique et paraclinique : assurer la sécurité des clients tout au long d’un épisode de soins

19 octobre 2012
Formatrice : Odette Doyon

L’art de la supervision clinique

4 décembre 2012
Formatrice : Lucie Laberge

L’évaluation des fonctions cognitives de la personne âgée

19 avril 2013
Formatrice : Anne-Marie Dépault

Inscription

Comment s'inscrire

Remplissez le formulaire d'inscription ci-dessous et envoyez-le au Services de l'organisation d'événements de l'OIIQ par :

 

Lieu des formation

Toutes ces formations auront lieu à l'hôtel L’Oiselière situé au165a, Président Kennedy à Lévis.

UQAR : prix Mérite étudiant

Deux finissantes en sciences infirmières honorées

Justine Demers et Mélanie Roy, finissantes au baccalauréat en sciences infirmières au campus de Lévis, ont toutes deux reçu le prix Mérite étudiant lors de la dernière Journée de l'infirmière présentée au Centre de santé de services sociaux Alphonse-Desjardins.

Justine DemersVéritable visage de la relève infirmière, Justine Demers se démarque par son excellent rendement scolaire, sa persévérance et sa détermination. Elle envisage d'ailleurs de s'inscrire au programme d'IPS en soins de première ligne. La passion qu'elle manifeste dans sa pratique lui assurera, certes, une belle carrière.

 

Mélanie RoyMère de deux enfants, Mélanie Roy a réussi à conjuguer parfaitement sa famille, ses études et son travail. Avec des performances académiques élevées, une bonne humeur contagieuse, un souci du travail bien fait et un intérêt marqué pour le travail d'équipe, nul ne doute que son avenir sera prometteur.

 

Prix Innovation clinique 2012

De l'éloge de la simplicité

Concours Innovation clinique Banque Nationale 2012C'est le projet d'une équipe d'infirmières et de professionnels du Centre de santé et de services sociaux de Beauce, projet qui vise à harmoniser la documentation relative aux pratiques infirmières et cliniques des dix sites qui composent le CSSS, tout en rendant cette information disponible instantanément pour les infirmières, qui a remporté le prix Innovation clinique 2012 de l'ORIICA.

Le projet a pour nom : La base de connaissances – le savoir au bout des doigt. Lisez l'article que lui consacre La Voix du Sud.

UQAR : recherche en sciences infirmières

Une enseignante de Lévis participe à une recherche en Afrique

Emmanuel BédardEmmanuelle Bédard, professeure en sciences infirmières au campus de Lévis, participe à titre de co-chercheure à une importante recherche au Bénin portant sur l’équité en santé dans un contexte prostitutionnel.

Cette recherche a obtenu un soutien financier de plus de 1,9 M$ des Instituts de recherche en santé du Canada et s’échelonnera jusqu’en 2016.

Enjeux et défis de la pratique infirmière

Bilan de la journée d'étude

Retrouvez ici un bilan de la journée d'étude organisée le 22 novembre dans la région et dont les objectifs étaient :

  • Faire le point sur l’état actuel des enjeux de la pratique infirmière
  • Cibler les défis du développement de l’expertise infirmière pour la région Chaudières-Appalaches
  • Actualiser le positionnement de la pratique infirmière dans l’action et rechercher la cohésion au niveau régional
  • Identifier les priorités d’action concrètes et les mécanismes de coordination visant l’utilisation optimale du champ d’exercice de l’infirmière et des activités réservées (les éléments sur lesquels on doit agir pour actualiser la pratique infirmière)

L'ORIICA vous invite à prendre connaissance du compte rendu de la journée et de la présentation de Geneviève Ménard, directrice-conseil, à la Direction, Affaires externes de l'OIIQ.